Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2013

l'oeil & la plume : à la loupe tout est rituel (extrait 1)

galaxie02b.jpg
texte de cathy garcia                                                                                                                      collage  jlmi  2013

 

 

Il nous faut changer de cap, lâcher du lest, faire face aux vraies peurs masquées par les fausses, les peurs conformes, les peurs induites, celles qu’il est bon d’avoir même si on ne les a pas. Il nous faut embarquer vers l’inconnu, sans rives, sans repère. Ne rien projeter, ne rien regretter, s’ouvrir à l’espace infini de l’instant, desserrer les vis, libérer, par le souffle paisible, nos viscères, admettre que l’on ne sait rien de l’amour.

Je frotte mes ailes de cigale, ventre contre terre, fesses solaires. J’ai tellement retourné les mots en tous sens, goûté leurs chairs, sucé leurs os, il y en a peu finalement qui apaisent ma faim. Je cherche l’au-delà des mots, la sensation pure, violente parfois, une pénétration totale par ce que certain nomme le divin. Un vide en moi, immense, qui provoque un appel d’air. En moi, tournoient le cosmos et toutes ses galaxies, je suis absolument et invraisemblablement creuse à l’intérieur.

Les mots fuient de toutes parts, explosent, se dispersent, se reforment. Un creuset d’énergie où je disparais, ne faisant plus qu’un avec ce vertige de l’indicible. Alors, décider ? Mais décider de quoi ? Je m’ouvre et ne peux rien décider. Seulement accueillir.


08/10/2013

l’œil & la plume : le temps bélier

porte ouverte carrésmallsépia.jpg
aphorismes de werner lambersy                                                                           "le temps bélier"  collage de jlmi 2013
 

Le temps n'enfonce que des portes ouvertes.

Le temps repasse les mauvais plis de la mémoire.

L'absurde est un péage sur l'autoroute du rêve.


06/10/2013

l'oeil & la plume : espérance

131006 calendrier en lambeaux carré.jpg
texte & toile de Lo
 

Allez Charlie

c'est reparti

un dernier coup de pied

dans le tas de fumier

fais cap sur l'paradis

paraît qu'c'est là que poussent les radis !

C'est sûr, tu vas en chier

mais au bout du compte ça va payer !

Chéri-bibi et p'tit kiki

c'est la chance qui te sourit

propriété privée et p'tite pépé

dans le monde du fric t'es propulsé

c'est le grand charivari

le gros lot, le premier prix

c'est la monnaie qui va tinter

la tirelire qui va gonfler à en péter !

Allez Charlie c'est reparti...