Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2014

le bouche à oreille

affiche-poetes-des-craraibes.jpeg

en savoir plus en cliquant sur l'affiche

 

 

14/01/2014

le bouche à oreille(s)

Gert Vlok Nel in france final poster[1][2].jpg

 

 

Berceuse à flanc de coteau

 

Je vis ici dans la ville, où les trains sifflent
& les gareurs déplacent les trains sur les voies
jour & nuit
& pour moi ça va très très bien
tu te souviens, tu devais venir vivre avec moi…
notre histoire, qu’est-elle devenue à partir de là ?
des trains qui vont et viennent, qui restent
des trains qui tournent en rond

 

rêve de moi & laisse-moi libre cette nuit

 

tôt ce matin il y a eu un énorme bruit
là en bas du pont de chemin de fer
mais tout allait vraiment très très bien
c’est juste que tu me manques tellement
& en attendant tout me terrifie
tous les mots sont vides au creux de ma main
parce que mon cœur dort avec toi
là où vont et viennent les trains

 

rêve de moi & laisse-moi libre cette nuit


 

Traduit de l’afrikaans par Denis Hirson et Katia Wallisky

In Pas de blessure, pas d’histoire, poèmes d’Afrique du Sud 1996-2013, édition dirigée par Denis Hirson © Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne, Maison de la poésie Rhône-Alpes, Le Temps des Cerises

 

 

 

14/09/2013

le bouche à oreille

saint anne 2013.png