Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2017

l'oeil & la plume... le meilleur coup de la terre

1256078.jpg
texte bruno toméra                                                                                                       photo le bélier en crise  2010
 

Elle arrive de loin, du fin fond du grouillant clinquant de la rue piétonne,

enveloppe flottante de tissu noir avec dessus un bonnet jaune troué,

les gens affairés ou nonchalants s'écartent désorientés par cette apparition

évadée d'une craquelure d'une toile de Jérôme Bosch.

    - T'as une clope et une petite pièce ?

Elle pue

elle n'a pas d'âge

antiquaire d'elle même

elle transbahute le présent défraîchi

dans deux sacs éreintés

par le poids de l'essentiel capharnaüm

de l'inutilité.

Je lui donne la clope et tire de ma

poche un bifton de cinq euros.

   - Sympa mon gars

     tu veux en siffler un ?

   - Je veux bien.

Elle sort d'un des cabas

2 gobelets plastique cradots et un litre entamé

   - Bois mon gars, beau temps aujourd'hui...

Nous buvons le picrate acide sous le soleil au milieu de l'agitation.

Je trinque avec la barmaid des enfers et c'est bon.

   - J'aurais vingt piges de moins, je t'aurais fait ton affaire...

     j'étais belle, ça me connaissait les beaux mecs... O des beaux gars...

Qu'elle rajoute

    - J'en doute pas, madame.

Elle sourit, des souvenirs clairsemés et joyeux doivent se superposer

sur les capricieux écrans de sa mémoire.

   - Faut que j'y aille, j'ai des affaires à régler.

Qu'elle dit d'un coup le regard gelé et perdu dans la nuit

d'un hiver instantané.

Elle se barre, trottinant instable sur les pavés

vers une aléatoire prolongation de l'existence.

Je la rattrape, lui colle une bise sur la joue

et lui dit

    - Sûr madame, Vous êtes le meilleur coup de la terre.

 

Écrire un commentaire