Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2013

l'oeil & la plume : psychorama holographique VI

nuageshublot3contrstrecadré.jpg
texte & collage de jlmi
 

 


 

La vie, d’un improbable possible à un impossible probable

Le chant des vivants sur la partition du silence

L’impression soudaine d’exister

Réponse : L’abandon d’un fardeau

Question : Le passé comme terre étrangère

L’étrange éclat des larmes de verre

Le miroir trompeur de la surface de l’eau

Les ronds dans l’eau de la mémoire

Le souvenir d’un souvenir

La fadeur d’une blême inconsistance

L’effacement des pas dans la neige

L’immensité des  vides du temps

La porte à la racine du monde

La lumière dans les champs de nulle fleur

L’implosion des ténèbres en une gerbe d’images

Le grand murmure tranquille de la nature

L’ombre du pommier vivante au moindre souffle d’air

La lumière délavée d’une lune calcaire

Le jour d’après le jour après jour

Le hors nid / horny hors norme

L’homme au front tatoué d’étoiles avec des larmes de musique plein les yeux

Réponse : Quel est le sexe d’une carotte

Question : Quel est le sexe de l’Être humain

L’objet inconnu apporté par le vent

La tête fluide comme fixée sur moins que rien

L’illusion du visible

L’expérience de la lumière

Réponse : Le désir de mettre des fleurs mortes dans un vase empli d’eau

Question : La voie du noir au blanc

L’élégance du renoncement à la couleur

 

Réponse : geyser & goutte-à-goutte

Question :  changer les choses

 

L’impérieuse nécessité d’un hublot dans les nuages

Le bruit d’une chute de feuilles mortes dans le vide

 

24/12/2013

l'oeil & la plume : Afrique

Kevin Carter – Vulture Stalking a Child 1993.jpg
texte de cathy garcia                                                                 photo "Vulture Stalking a Child" de kevin carter†  1993
 

 



 
Le soleil s’est levé rouge poussière là-bas,

Des enfants sont couchés, des vautours les veillent.

Là-bas des soldats défoncés ricanent

Soldes des corruptions, recrues de misère.

 

Les vautours s’agitent. L’enfant, petite fille peut-être

Ne se relèvera pas, les os lui crèvent la peau.

Un bourdonnement irritant monte en puissance

Le son d’une armée de mouches en action,

La vibration de milliers de paroles discours polémiques

Projets décisions gesticulations économiques

 

Choisis ton pseudo humanitaire


 Le sujet au fond a peu d’importance,

Le sujet est une carcasse que se disputent les éboueurs du désert.

Négligeable carcasse, si desséchée que l’on se demande

Si ça a déjà connu la vie ?


Sujet vite oublié,

Pourtant elle a un nom

Cette poussière que l’on piétine :


Afrique


20/12/2013

l'oeil & la plume : non pas ici et maintenant mais...

harrison03bneg.jpg
texte de jim harrison 1996                                                                                                           collage  jlmi  2013
 

 


Non pas ici et maintenant mais maintenant et ici.

Si vous ne savez que la différence

est question de vie ou de mort,

agenouillez-vous nu dans la neige

pour suivre la trotteuse de la montre

 

in l’éclipse de lune de Davenport & autres poèmes 1996