Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2014

l'oeil & la plume : mauvais pote

descente escalier.jpg
texte de vincent                                                                                                                 ill ©patrick tourneboeuf

Je me pointe,

sur mon Dax st70 honda

Sous la visière

        L’air frais du 15 février et de la route

a effacé

les

traces

de

vodka

de la veille.

Je marche partout mais je ne le trouve pas

        Alors je vais voir une fille

plutôt sympa et souriante derrière son ordinateur.

        je lui demande où est mon

pote qui a publié un roman et qui

a

été

invité

ici

pour

en

parler

        Mr…. dit-elle, c’est déjà

commencé, vous ne pourrez pas rentrer

essayez si vous voulez

mais si la porte

est fermée

en

haut

de

l’escalier

c’est

trop

tard.

 

En haut de l’escalier

je vois

une porte de plus de fermée.

 

        Mon pote est surement derrière

je suis heureux pour lui

        il l’a fait

        il a publié un roman

et un million de poèmes

        je redescends l’escalier

je fais une photo de moi, je lui envoie

par mail et je lui écris, pardonne-moi

                        d’être un mauvais pote

 

05/05/2014

l'oeil & la plume : brins d'herbes ( extraits )

carolyn carlson Synchronicity_02_c_Olivier_Madar.jpg
texte de carolyn carlson                                             photo ©olivier madar                carolyn carlson in synchronicity 
 

 

Sometimes I want to give up

be a poet

stripped of space and place

other than this barefoot step…

Je voudrais parfois tout abandonner, être poète

seulement, affranchie du lieu et de l’espace

rien que ce pas nu…

Animals, plants, trees, stones, birds,

lakes, stars, waters, insects, moutains,

men, women, children

Joy and salt tears

with the same regard

Animaux, plantes, arbres, pierres, oiseaux,

lacs, étoiles, eaux, insectes, montagnes,

hommes, femmes, enfants

joie et sel des larmes

pour tous

le même égard

We live in a rented world

and all of our art will fall into oblivion

this is the law of the universe

we are the matter of ALL THAT IS

emerging and disappearing

Nous sommes les locataires de ce monde

et tout ce que nous avons créé tombera dans l’oubli

telle est la loi de l’univers

nous sommes l’étoffe de tout ce qui advient et s’efface

 

in  brins d’herbe Actes Sud, 2011

 

 

03/05/2014

l’œil & la plume : cercle rouge

André Laude 05.jpg

 manuscrit de andré laude

 

 

Combien de taureaux cruels dans les faubourgs de l’amour.

Combien de taureaux dans les ruelles de l’errance

où je cherche Marie-Juana au visage d’enfance abîmé

par les matelots de Sydney, Vancouver et Brest-Recouvrance.

Combien de taureaux fous derrière mon front de rêveur.

Combien de vers dans la sombre tombe où repose mon ami.

Combien de clous enfoncés dans ce cercle rouge mon coeur.

Combien de prophètes et de sourciers au bout des déserts.

Je cherche Marie-Juana une femme sans âge,

elle est sorcière du monde des légendes des pays verts.

Elle est l’hostie sur mes lèvres

et la lampe à huile au fond de mes yeux.

Combien de taureaux aveugles et combien de feux

et combien de morts dans des guerres pour d’obscures îles.