Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2019

l’œil & la plume... comment se perdre.com

iphone marcheur boussole fond B.jpg
texte de cathy garcia                                                                                                              collage   jlmi  2014

 

Alors maintenant le marcheur il débarque chez toi armé d'un aiefone ou smartfone ou un jouet du genre, il te dit à peine bonjour, il te brandit son truc sous le nez, il est complètement paumé, il te demande un village inconnu qu'il te montre avec goggle earth genre (= lieu dit parmi 30000) , il te regarde pas parce qu'il a ce jouet greffé à la place de la main (et aussi à la place de son sens de l...'orientation) et il te le montre en appuyant sur maints boutons en attendant que tu lui dises ce qu'il faut faire, il ne sait même pas de quel côté de la rivière il est alors qu'il est loin là de la rivière, il ne sait pas où il est à une bonne dizaine de km près voire plus.... par contre il est super équipé, sac pour trekking himalayen, fringues, bâtons tout ça.... "le comment se perdre" en kit....

Et puis tu sens bien qu'il aurait été plus à l'aise de te poser ces questions en t'envoyant un sms depuis l'autre côté de la porte !

Et en plus, j'oubliais, il te demande de situer ta maison sur son écran.... heureusement que je ne suis pas complètement parano....

 

24/02/2019

l'oeil & la plume... sommet d'où jeter son pinceau ( fragment )

050620 10 Ploumanach 22 smallsmall.jpg
texte de werner lambersy                                                                                          photo jlmi   Ploumanac'h  2005
 
 

La nuit

Les lunettes noires du soleil

Font de lui un aveugle

 

Qui mendie

Sous les lampadaires

La petite monnaie des étoiles

 

Qu’il la garde

Dans le grand chapeau mou

De l’espace

 

Demain

Il suivra sa canne

Blanche le long de l’horizon

 

23/02/2019

l'oeil & la plume... le trou

mulm le trou feu.jpg
texte de murièle modély                                                                                                              collage  jlmi  2014
 

cette histoire de trou commence à bien faire
tu dis
tout en bas du puits ça tombe, tu dis
ça ne fait que ça

ça chute et tu restes tendu tendue
avec ou sans e tu penses
cela ne change rien
les pensées tombent
tu n'atteins pas le fond

ça grandit grignoté e que tu es
par la colère, la peine, deux faces identiques
de la pièce dont tu attends longtemps
le ricochet au sol
le trou n'a pas de fond

/

voilà comment se répète
tu dis
la mécanique des chairs
cette puissante affaire
de mots
à dents
qui mordent, grignotent, tricotent
des boules, des nœuds
dans le pylore, l'œsophage
des phrases
la petite chimie des corps
sous les solvants

/

au delà de la vitre, bien sûr, tout continue
l'espace se remplit
le boulanger cuit son pain
une voiture démarre
un homme pénètre une femme
un oiseau crie

il y a la masse noire qui diffracte la vie
les camaïeux, l'orange, qui dévorent la nuit
au delà de la vitre, le jour commence
les bords irréguliers de la chair dentelée