Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2013

l'oeil, l'oreille & la plume : sur la place...

brel compo.jpg
                                                                                                                                              mix photos jlmi 2013
 



Sur la place chauffée au soleil
Une fille s’est mise à danser
Elle tourne toujours pareille
Aux danseuses d’antiquités
Sur la ville il fait trop chaud
Hommes et femmes sont assoupis
Et regardent par le carreau
Cette fille qui danse à midi

Ainsi certains jours paraît
Une flamme à nos yeux
A l’église où j’allais
On l’appelait le Bon Dieu
L’amoureux l’appelle l’amour
Le mendiant la charité
Le soleil l’appelle le jour
Et le brave homme la bonté

Sur la place vibrante d’air chaud
Où pas même ne paraît un chien
Ondulante comme un roseau
La fille bondit s’en va s’en vient
Ni guitare ni tambourin
Pour accompagner sa danse
Elle frappe dans ses mains
Pour se donner la cadence

Ainsi certains jours paraît
Une flamme à nos yeux
A l’église où j’allais
On l’appelait le Bon Dieu
L’amoureux l’appelle l’amour
Le mendiant la charité
Le soleil l’appelle le jour
Et le brave homme la bonté

Sur la place où tout est tranquille
Une fille s’est mise à chanter
Et son chant plane sur la ville
Hymne d’amour et de bonté
Mais sur la ville il fait trop chaud
Et pour ne point entendre son chant
Les hommes ferment leurs carreaux
Comme une porte entre morts et vivants

Ainsi certains jours paraît
Une flamme en nos coeurs
Mais nous ne voulons jamais
Laisser luire sa lueur
Nous nous bouchons les oreilles
Et nous nous voilons les yeux
Nous n’aimons point les réveils
De notre coeur déjà vieux

Sur la place un chien hurle encore
Car la fille s’en est allée
Et comme le chien hurlant la mort
Pleurent les hommes leur destinée.

 

 

17/03/2013

l'oeil, l'oreille & la plume : West Side Story

wss.jpg

 

West side story !

 

Le seul film que je suis aller voir 5 fois l’année de sa sortie : 1962.

Puis, quelques autres fois ensuite…

 


vlcsnap-2013-02-28-08h58m56s84.png

 

 


06/03/2013

l'oeil subtil : Etienne Krähenbühl

coup de coeur pour cet "inconnu" suisse découvert sur le Net

etienne krahenbull.jpg

une très grande poésie en mode tibétain se dégage de cette sculpture d'extérieur

 

Big Bang 2010


 Oeuvre installée en 2010 au Château de Vullierens                 extrait du film de Fred Paschoud