Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2014

l’œil & la plume : terrain vague

Terrain vague 01.jpg
texte de fanny sheper                                                                                                              collage  jlmi  2014
 

 

Jardin sinistre et filandreux,

On y découvre parfois aux petits matins glauques

Des corps glacés de starlette au rouge à lèvre défait

C’est un lieu ravissant pour les méfaits des grands méchants.

Une nature hostile que la ville a rendue stérile

Une capote entachée prés d’un cœur brisé,

Des herbes revêches et rêches

Qui se cramponnent aux bas filés.

Des bouts de verre, des capsules de bière

Des fleurs saccagées qu’on ne pourra jamais consoler.

C’est un endroit où le rêve ne peut sauver

Un jardin flippant aux grillages éventrés

C’est là que tu vas pour t’éprouver

Pour t’habituer, pour t’assombrir les pieds

Tu t’y couches la nuit pour mieux supporter les méfaits du jour

Tu  y creuses tes larmes pour avoir moins mal

Lorsque dans les rues  sales du matin  

Tu entends les hurlements des innocents traqués.

 

Commentaires

superbe, le terrain vague se matérialise carrément là, on y est !

Écrit par : Cathy | 18/03/2014

Les commentaires sont fermés.