Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2013

l’œil & la plume : aujourd’hui c’est dimanche chant 3

130915 aujourd hui c est dimanche03bis3bis.jpg
texte de isabelle le gouic                                                                                                        photocollage  jlmi  2013
 

Alors, pour la bonne cause,

je cause, je cause.

Why not ? Because,

to be or not to cause.

I have seen too much of my spleen.

I have been pas tout rose.

Alors, quand I feel pas très well,

quand mes cellules explosent,

je me défile à l’anglaise,

sur mon papelard de cellulose.

 

Mon papier est water plouf,

mon Waterman y jette l’encre.

Quand je suis down, quand j’ai pas pied,

quand je déchante,

my words are singing in the brain,

my brain is swimming dans mes veines.

Je suis championne of the world

de narration synchronisée.

 

Quand I feel pas très well,

quand je n’ai plus de hauts, quand je n’ai que des bas,

des bas qui filent, qui défilent,

je me défile always.

I do profile bas in my prose,

quand mes cellules osent faire les malignes.

 

Mes cellules qui explosent me collent à la peau,

pas celles qui sont grises in my brain,

mais celles qui se grisent au plaisir de se grimer :

What a sad game !

My skin se raconte dans mes carnets de Moleskine,

sur mon papelard de cellulose.

 

Mes cellules me collent à la peau,

comme des collants Well, quand I feel pas très well.

Mais aujourd’hui, j’ai des collants Dim (Pam Pam pam pam   pam pam…)

Aujourd’hui, c’est Dim Dim Dim Dim dimanche,

alors, je divague sur des vagues de rimes.

J’ai traversé la Manche, ma manche retroussée

jusqu’aux bras de Morphée qui me donne la dose,

j’ai filé à l’anglaise,

mais là, j’ai dimanche à traverser.

 

fin

Commentaires

adieu sunday
ça ne play pas
toujours le jeu
quand je rain
plutôt que sun
le dimanche
je le préfère
pluvieux
plus vieux même
de quelques jours
un jeudi
je dis pourquoi pas
voire un marre dit
mais il ne faut pas vendre
dit la peau d'un dimanche
avant de l'avoir tué

Écrit par : Cathy | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.