Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2013

l'oeil & la plume : lors du pillage d'une caravane

pillage2.jpg
texte de werner lambersy                                                                                                  ill. linda zacks+jlmi  2012
 

Lors du pillage

D’une caravane d’Ethiopie

On a trouvé

Deux malles en fer

Pour le bateau de Marseille

Qui part de Djibouti

 

Dedans il n’y avait

Que des carnets griffonnés

Et des bouts de papier

Beaucoup

Dont l’encre semblait pâle

 

On s’en servit

Parce qu’ici le bois est rare

Pour allumer le feu

Du bivouac

C’était mieux que la crotte

De chamelle

 

Quelqu’un a reconnu écrite

En français

Et en arabe l’en-tête

De lettre

Du marchand d’armes A. R.


Commentaires

Dans les "deux malles en fer"
deux lettres : A. R.
deux lettres pour faire mal
deux lettres pour l'enfer
Alors, brûler ces papiers du marchand d'armes A. R.
est une belle façon de faire feu
sans arme
A. R. en fumée
A. R. aérien
A et rien

Écrit par : ilg | 09/05/2013

un rien beau, un Rimbaud, à mains maudites soient-elles celles qui vendent la mort, maudites soient-elles celles qui façonnent l'arme pour larmes, l'art-raché, l'art à chier parfois de l'humain trop humain, trop friable, trop corruptible, le corps fusible, les corps fusillés et la peau dans tout ça ? la poésie ? en faire feu de joie

Écrit par : Cathy | 09/05/2013

Les commentaires sont fermés.