Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

l'oeil & la plume... variations sakura au Gion Kôbu

variations.jpg
texte de jean-louis millet                                       sur une série d'encres de isabelle le gouic  2011
 

 

Vous avez vu, perçu, entendu ?

Nous sommes au Japon, à Kyoto pour être précis quartier de Gion,  dans le hanamachi Gion Kôbu, … oui, oui, il faut enlever ses chaussures…

Chut, le spectacle va commencer, entendez-vous le shamisen ?

 

La geiko – l’enfant des arts, une geisha si vous voulez, mais ici à Kyoto, c’est geiko –.

Je poursuis, la geiko est là, sur la scène basse, tout juste grande d’un tatami.

Voyez comme elle est fine et comme les manches de son kimono sont longues. Observez aussi son éventail.

Elle commence à danser. On ne voit pas ses pieds, juste les mouvements de ses bras, de son éventail et les frémissements du bas de son kimono. Suivez-vous ?

Avec quelle grâce elle exécute cette grande danse annuelle du Miyako Odori

- danse des cerisiers en fleurs - . Oui, chut, les fameux  sakura  tout rose qui décorent et embaument toute la ville en ce mois d’avril. Chut, oui. On va finir par passer pour des sauvages… oui.. ; allez, revenons à la danse… chaque pose est un véritable régal pour les yeux.

 

Commentaires

chut, on y est !

Écrit par : Cathy | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire