Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2017

l'oeil & la plume... samedi soir

 José Guadalupe Posada-Fiesta-de-Calaveras-01invers.jpg
texte de cathy garcia                                                                                                ill. José Guadalupe Posada

 

Éclaboussures violettes        
Sur la mâchoire d’un ciel d’orage  
Les mantes encapuchonnées rodent      
Sur les places désertes. C’est l’heure      
Où les rats comptent la monnaie  
Quelques montures élégantes paradent encore        
Dans les dernières rues animées, les clowns   
À tête de mort secouent leur bâton crécelle    
Puis la nuit éclate comme un vase
Sur les carreaux du crépuscule      
Dans les mansardes poussiéreuses,       
Les crétins patientent et les vers de sable       
Guettent leurs étoiles-mères
Bientôt les nuées nocturnes viendront s’abattre      
Sur des comptoirs étincelants       
Pour se noyer    
Haut et court     
à des alcools de potence.      

1999


Commentaires

merci, j'adore le clin d'œil via Posada !

Écrit par : Cathy | 18/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire