Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2014

l'oeil & la plume : sommet d'où jeter son pinceau ( fragment I )

Utagawa Hiroshige – Rough Sea at Naruto in Awa Province (1855).jpg
texte de werner lambersy                    ill utagawa hiroshige    Rough Sea at Naruto in Awa Province (1855)  ( partielle )
 

Si tu t’adresses à quelqu’un

N’oublie pas jamais

Que tu parles

 

À un mourant

À quelqu’un qui est en train

De mourir

 

Et s’il répond

Que c’est la mort qui te parle

À toi qui vas mourir

 

Ne l’oublie pas

Tout est affaire d’ultimatum 

 

Que ta voix s’apaise s’épuise

Puis passe au poème

Qui se tient

 

Au plus près du silence dont

La ruine est comme

De l’eau

 

Qui retomberait sur une autre

Avant de gonfler

Un nuage

 

Et d’arroser les terres du bas

 

La voix retourne

Toujours aux racines ici d’un

Arbre et là de l’herbe

 

Ici d’une pierre et là de vents

Levés plus hauts que

Les bronches

 

 

Où les bruissements de l’âme

Tannent une surface

Désertique

 

 

Commentaires

magnifique et profond

Écrit par : Cathy | 07/05/2014

Les commentaires sont fermés.