Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2017

l'oeil & la plume... entre Dijon & Nancy

dijon&nancy01B&W.jpg
texte de bruno toméra                                                                                                                   collage  jlmi 2014
 

Les néons blancs crépitent sur son visage,

de ses cheveux collés contre des rides

s'écoulent des sueurs

qui tachent le col de la blouse bleue,

elle frotte, insistante et courbée,

les ecchymoses du carrelage

d'un balai brosse démesuré,

en forçant sur ses mollets violets de veines éclatées.

J'évite hagard son chariot de munitions

à sulfater les bactéries

et gerbe dans l'évier un restant d'ineptie.

Ses yeux fatigués s'accrochent

comme des crocs dans ma nuque

puis indifférente s'en retourne à son chantier,

elle, qui efface dans l'aire de la nuit,

les empreintes des allées et venues.

Il me faut de ce café fort et dégueulasse

pour traquer la piste de l'humanité perdue.

 

 

 

Commentaires

increvable les poèmes de Tom, uppercut simple

Écrit par : Cathy | 02/05/2017

Répondre à ce commentaire

avec un s à increvable (rire)

Écrit par : Cathy | 02/05/2017

Vrai que ça donne !

Écrit par : jl | 04/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire