Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2014

l'oeil & la plume : la foire aux pères

pères2Bpostconstrast.jpg
texte de ronelda kamfer  courtesy la biennale des poètes                                                              collage jlmi  2013
 

 

Des pères, j’en connais des tas

Des qui bossent pas

des qui traînent dans la cour

des qui sont en taule à Polsmoor

des qui pioncent dans les caniveaux

des qui dorment le jour et travaillent la nuit

Des pères, j’en connais des tas

des qui détestent leurs enfants

des qui aiment un peu trop leurs filles

des qui battent leur femme

des qui délirent sans leur pinard

des qui n’ouvrent presque jamais la bouche

Des pères, j’en connais des tas

sauf celui que

je n’ai jamais vu


Commentaires

puissant ce texte, et hélas impérissable, je partage ce post sur délit de poésie

Écrit par : Cathy | 08/01/2014

Les commentaires sont fermés.