Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2013

l'oeil & la plume : atelier poste du matin

BTengrenage+atelierREDclear.jpg
texte de bruno toméra                                                                                                                  collage  jlmi  2013

 

 

Le vent déploie ses songes de tulle gras

sur les blessures des songes métalliques.

Légers coups de burin

contre les roches friables de l'esprit

Fissures érosion

rien ne persiste vraiment

des normes giratoires des simagrées sociales.

Ma vie coincée entre les mors de l'étau

je fraise l'angle des émotions

je serai mort depuis longtemps

sans cette précision de l'ajustage.

Limailles de l'ébarbage des années

Poussières amas du moi

entassées dans des caisses de conventions.

le peu de soi écrasé par la frime

des non-dits condescendants

Le peu de soit autre que chiffre à sondage

le peu de soi assourdi par la si publicitaire normalité

ce peu de soi quotidien dans les salles d'attente

de l'extraordinaire et de la solidarité

comme un apprentissage du merveilleux

PARLE CAMARADE

Ne te tais plus. 

 

Commentaires

j'adore ce poème de Tom, celui là et tant d'autres... j'aimerais te voir publié un jour dans un vrai bouquin tu sais ! même pas un agrafé comme ND non un vrai avec la tranche un tampon d'éditeur et tout... tu devrais brancher JL Massot...

Écrit par : Cathy | 08/12/2013

Merci Cathy mais l'idée de l'édition c'est comme une bulle de savon, elle explose au nez et pique les yeux, j'ai encore cette chance de pouvoir rigoler de cette explosion. Le PoulbotBretonnant, toi et d'autres s'occupent fort bien de mes feuilles volantes, que demander de plus.Clin d'oeil

Écrit par : tom | 09/12/2013

je sais bien Tom et tu as peut-être raison, mais un jour l'occasion fera le larron ;-) je t'embrasse !

Écrit par : Cathy | 10/12/2013

Les commentaires sont fermés.