Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2013

l'oeil & la plume : des gouttelettes de vie dans ma main pleine de morve

licenciement04b4.jpg
texte de bruno toméra                                                                                                                     collage  jlmi  2013
 

 

Je marche à ses cotés

Elle tient contre son cœur

Contre sa blouse tachée de terre

Une lettre chiffonnée

On dirait un clown avec ses pompes de sécurité

Elle pleure ça lui fait un nez en compote

C’est tout mélangé

Elle pleure, elle ne sait plus qui elle est

Elle ne veut plus savoir qui elle est

Elle trébuche sur elle-même

Elle s’effondre sur son ombre

Elle s’abat contre mon ombre

On se regarde dans ce miroir inversé

Et puis les mots l’apaisent

Et puis les mots la grandissent

Et puis les mots la soulèvent

Elle a le visage badigeonné

On a pas de mouchoir

Je prends la lettre de licenciement

Et lui essuie le nez et lui dis

"Mouche toi et crache là-dedans

C’est tout ce que ça vaut."

 

Commentaires

Un texte fort, qui me fait frissonner ! Merci à Bruno ... Lo

Écrit par : Lo | 06/11/2013

égal à lui-même, cœur en bandoulière, et les mots qui cognent juste, merci toujours !

Écrit par : Cathy | 06/11/2013

Merci pour les coms, ça me touche sincèrement.

Écrit par : tom | 07/11/2013

Les commentaires sont fermés.