Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2012

l'oeil et la plume : un simple mot en passant

 

ode à la femme.jpg
texte de vincent                                                                                                                  photo de jlmi
 
 

 

 


Ode à la femme aux cheveux gris


Et si jamais une main ne se tendait

Pour caresser les paupières

Derrière lesquelles s’abrite le rouge

De nos yeux

Vaincus ?



Commentaires

le gris de nos cheveux annonce la pluie de la vie.
pourquoi demande-t-on aux femmes de les couvrir de couleurs fausses si ce n'est pour appeler la grande sécheresse des coeurs à venir?

merci de ce poème en ce jour particulièremetn

Écrit par : annaj | 25/11/2012

"Derrière lesquelles s’abrite le rouge

De nos yeux

Vaincus ?"


magnifique !

Écrit par : Cathy | 25/11/2012

Les commentaires sont fermés.